Publié le 9 juin 2020 Mis à jour le 19 juin 2020
le 5 mai 2020

Trois étudiant.es cambodgien.nes issu.es de la Licence de Droit et de la Licence Économie et Gestion à l’Université Lumière Lyon 2, délocalisée à l’Université Royale de Droit et des Sciences économiques (URDSE) à Phnom Penh, se sont vu.es attribuer une bourse d’excellence Eiffel.

Les lauréat.es

Deux d’entre eux/elles intégreront à la rentrée 2020 la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié pour y suivre des études de Master en Droit privé et Droits des affaires. Le/la troisième rejoindra l’UFR de Sciences économiques et de gestion pour étudier au sein du Master Économie du travail et des ressources humaines.
 
Le programme
des bourses Eiffel
Financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le programme des bourses Eiffel a pour objectif d’attirer les meilleurs étudiant.es internationaux/ales en leur permettant de suivre des études de Master ou de Doctorat en France. En plus d’une allocation mensuelle, les étudiant.es bénéficient de la prise en charge des frais liés à leur déplacement en France depuis leur pays d’origine, entre autres. Le programme Eiffel accorde une priorité aux candidat.es issu.es des pays émergents dans quatre grands domaines d’études dont le droit, l’économie et la gestion ainsi que les sciences politiques.
Chaque année, notre université lance un appel à candidatures à destination des étudiant.es internationaux/ales puis sélectionne les meilleurs dossiers pour ensuite les présenter auprès de Campus France, organisme assurant la gestion du programme. Pour la session 2020, notre établissement a présenté 14 dossiers dont 3 ont été admis.
Depuis plusieurs années, des étudiant.es d’origine cambodgienne issues de la Licence de droit et d’économie et de gestion délocalisée à Phnom Penh ont été lauréat.es du Programme des bourses Eiffel. Ces résultats témoignent de la qualité de cette formation, qui existe depuis 1997 et dont l’objectif principal est celui de former des cadres administratif/ves cambodgien.nes occupant des postes au sein notamment des instances gouvernementales cambodgiennes. Ce programme s’inscrit également dans une volonté de renforcer la francophonie dans cette partie du Monde.
Témoignage d'une lauréate
Chouleang UY
Chouleang UY - lauréate bourse Eiffel
Chouleang UY - lauréate bourse Eiffel

Âgée de 22 ans, Chouleang UY est née dans le village de Battambang, à l’ouest du Cambodge.
Quel est votre parcours académique ?

C. U. : Après l'obtention de mon baccalauréat en 2016  à Battambang, j’ai poursuivi mes études universitaires à Phnom Penh. Actuellement, je suis étudiante en dernière année universitaire de licence en droit français à l’Université Lumière Lyon 2, délocalisée à Phnom Penh et parallèlement étudiante en dernière année de licence en droit cambodgien à l’Université Royale de Droit et des Sciences économiques. Ayant obtenu récemment une bourse d’excellence Eiffel, je vais poursuivre ensuite mes études en « Master 1 Droit Privé et Master 2 Droit et Pratique des contrats » à l’Université Lumière Lyon 2 en France.

Pourquoi avez-vous postulé au programme de bourse Eiffel, qu’attendez-vous de ce programme ?

C. U. : En effet, il m’arrive de temps en temps de penser à ce que serait ma vie professionnelle dans quelques années et je l’imagine tellement parfaite, mais seulement si j’aurais pu poursuivre mes études à l’étranger, particulièrement la France car je suis francophone. Afin de réaliser mon rêve, j’ai saisi l’opportunité de postuler au programme de Bourse Eiffel. En tant qu’étudiante titulaire en bourse Eiffel, je suis persuadée que ce parcours me permet d’approfondir mes études dans des meilleures conditions et de pouvoir me consacrer totalement à mon objectif : obtenir le diplôme qui me permette ensuite de rentrer dans une vie active.

Quel est votre projet professionnel après votre Master ?

C. U. : Je suis très motivée à l’idée de poursuivre mes études supérieures en droit et pratique des contrats puisque cette formation permettrait de me former aux compétences juridiques pour les appliquer dans mon pays. Je souhaite par conséquent approfondir mes connaissances en droit privé, ainsi qu’intégrer une équipe de recherche dans ce domaine.
Je voudrais ensuite m’établir au Cambodge afin d’y développer l’activité notariale. Je suis convaincue de devenir la juriste de haute compétence, spécialisée en droit privé, dotée de solides connaissances afin de contribuer au développement du système juridique de mon pays. Je souhaiterais par la suite, transmettre mes connaissances acquises aux futur.es juristes à travers l’enseignement.

Informations pratiques

Date(s)

le 5 mai 2020