Publié le 5 février 2020 Mis à jour le 19 novembre 2020
le 11 février 2020
Campus Berges du Rhône

Le Master 2 Gouvernance des risques environnementaux, co-accrédité par les universités Lumière Lyon 2 et Jean Moulin Lyon 3, L’école Centrale et l’ENTPE, organise une série de conférences/débats sur les enjeux environnementaux actuels

Les invité.es

Le mardi 11 février 2020 aura lieu dans le cadre de ce cycle une conférence-débat portant sur les enjeux et perspectives d’adaptation de l’agriculture à la sécheresse au sein du territoire Auvergne-Rhône-Alpes.  Cette rencontre est l'occasion de présenter le cas d’une activité hautement liée à la disponibilité de la ressource en eau : l’agriculture. Dans quelle mesure et de quelle manière cette dernière se voit-elle touchée et affectée par la sécheresse ? Quelles seraient ses perspectives d’évolution et ses potentiels d’adaptabilité dans ce nouveau contexte climatique ?

Sont invités pour débattre de ce sujet :
• Florian Baralon, ingénieur agronome, co-fondateur et co-président du Centre de Développement de l’Agroécologie de Bourg-en-Bresse ;
• Damien Giroud-Bouton, éleveur membre du syndicat des Jeunes Agriculteurs des Côteaux du Lyonnais ;
• Marc Lefevre, directeur-adjoint du service Eau et Nature de la Direction Départementale des Territoires du Rhône ;
• Gilles Pinay, chercheur hydrologue, directeur de l’unité de recherche RiverLy à l’INRAE Lyon.

Le Master Gouvernance des risques environnementaux (RISE)

Les objectifs de ce parcours sont de préparer des professionnel.les capables de porter des projets stratégiques dans les domaines de l'environnement et des risques, se destinant à des carrières en entreprises, bureaux d’études, sociétés de services, collectivités locales ou territoriales, organismes ou structures de recherche publics ou privés.
Le parcours RISE a pour objectif spécifique d'associer des économistes, des juristes et des ingénieur.e.s, ayant accompli un niveau M1 dans leur discipline propre, pour les former au travail pluridisciplinaire. Cette association particulière permet d'acquérir les bases de la compréhension de la façon dont les pouvoirs publics modernes gèrent ou ne gèrent pas le risque environnemental, c'est-à-dire, la gouvernance de celui-ci. La dimension ingénierie permet d'appréhender les bases physiques du risque environnemental, celle du droit d'en saisir la réponse sociale, et celle de l'économie, de faire l'analyse de cette dernière

Informations pratiques

Date(s)

le 11 février 2020

 

Lieu(x)

Campus Berges du Rhône

Amphithéâtre Fugier

 
Plan d'accès