Mise à jour le 20 oct. 2021
Présentation

Présentation du groupe de travail

Le groupe de travail organisation du travail, qualité et engagements est constitué d’enseignant·es-chercheur·es, d’étudiant·es mais aussi d’acteurs de l’économie sociale et solidaire (dirigeant·es, salarié·es, bénévoles) qui s’intéressent aux expériences de gestion alternatives du travail. A partir des témoignages de praticiens de l’économie sociale et solidaire, mais aussi de contributions issues de travaux et recherches scientifiques, l’objectif de ce groupe est de produire et diffuser des connaissances en matière de pratiques organisationnelles alternatives.

Il s’agit, non pas de tracer une marche à suivre, un modèle constitué de pratiques particulières mais :

  • Identifier différentes difficultés, problèmes ou évènements particuliers que rencontrent ces organisations et la manière dont elles ont appréhendé ces problématiques et y ont répondu.
  • L’articulation entre expériences concrètes de gestion alternative et contributions théorique servira à l’intégration de ces pratiques dans un imaginaire organisationnel alternatif, et donc la production d’un cadre général au-delà des pratiques spécifiques.

Ces travaux s’adressent tout d’abord à des personnes, collectifs, organisations qui entreprennent collectivement des actions coopératives, entendent mettre en place des processus de gestion originaux fondés sur la participation, l’autonomie, la coopération et l’horizontalité. Plus largement, le groupe a pour vocation à cibler un public étudiant, chercheur, citoyen, institution intéressée par ces modes de gestion et d’organisation.
 

Collaboration avec le Collectif Autogestion(s)

Le GT organisation du travail travaille en étroite collaboration avec le Collectif Autogestion(s).

Le Collectif Autogestion(s) réunit, depuis 2019, des praticien·nes, des consultant·es, des chercheur·es, des étudiant·es ou encore des organisations qui ont en commun la volonté de mettre en pratique les principes autogestionnaires.
L'ambition de ce collectif est de faire vivre un groupe de recherche-action-diffusion, avec le triple objectif :

  • Produire des connaissances nouvelles en partageant les difficultés rencontrées au quotidien ou les pratiques intéressantes mises en place;
  • Aider à la formalisation de ces connaissances;
  • Partager et diffuser ces connaissances.
Dans ce but, le collectif a organisé des journées d’études thématiques sur la base de témoignages terrain. La 6ème journée est en préparation pour Novembre 2021.

Plusieurs membres du GT Organisation du travail sont membres actifs du Collectif Autogestion(s). De plus, la chaire ESS est susceptible d’apporter au collectif des supports financiers et administratifs mais également la participation d’autres acteurs et en particulier d’enseignant·es-chercheur·es. Le collectif apporte son expérience dans les pratiques d’autogestion et l’historique des évènements et des pratiques mises en place.

 
Livrables

Évènements

  • « Solidarité des organisations de l’ESS dans et des organisations de l’ESS au temps du COVID 19 »
    Conférence organisée dans le cadre des Mardis de l'ESS.
    Cette conférence a eu pour but de mettre en évidence les spécificités de ces organisations dans leur manière d’appréhender les problématiques posées par une période contraignante comme celle du COVID 19.
  • « Coopératives et tiers lieux : lieux de fabrique instituante ? »
    Conférence inaugurale organisée dans le cadre des Mardis de l'ESS avec la sociologue Marie-Christine Bureau.
    Comment les citoyens peuvent-ils agir sur des institutions qui, par définition, s’imposent à eux ? Comment des collectifs constitués au sein de coopératives, d’associations ou de tiers lieux, mettent en question et font évoluer les institutions du travail et de l’emploi, que ce soit sous la forme des organisations, du droit, ou même de nos représentations et de nos imaginaires.
  • « Pourquoi l'économie a-t-elle besoin du féminisme et vice versa ? »
    Conférence organisée dans le cadre des Mardis de l'ESS avec l'économiste Hélène Périvier.
    La science économique a été pensée par des hommes, pour être au service d'une société dirigée par des hommes. Elle est aussi la science sociale la moins féminisée : les femmes représentent à peine un quart des économistes. L’économie féministe, parce qu’elle renouvelle les thèmes et les approches de la discipline, déploie des savoirs et des outils pour atteindre l’égalité des sexes.
  • « Favoriser l’autonomie et la prise de décision - Construire ses propres outils sur le long terme ou adopter les outils de modèles existants (ex : Holacratie, Sociocratie etc.) ? »
    Journée du Collectif Autogestion(s).

Productions

  • La résilience des organisations autogérées en temps de crise / L’autogestion et le recrutement
    Production de travaux en collaboration avec le Collectif Autogestion.
  • Production d’un anti-manuel de gestion RH des organisations alternatives
    Document écrit qui permettra de recueillir des expériences spécifiques de gestion alternative des organisations de l’ESS. Il sera ordonné de manière thématique selon différents enjeux de gestion présents dans ces organisations (rémunération, recrutement, prise de décision et démocratie etc.). Ce travail serait soutenu à la fois par les travaux du Collectif Autogestion mais aussi par les acteurs présents dans le GT Organisation du travail.
Ressources

Consultez la BUL pour accéder à tous les travaux produits par le groupe de travail Organisation du travail, qualité de l'emploi et engagements.

Contact

Les personnes à contacter en cas de questionnement ou si vous souhaitez rejoindre le groupe :